Archives de Tag: transport en commun

« Gnambro » fait sa loi à Cocody.

Gnamboro

crédit photo: Rita Dro

Photo3042E001

Un « Gnambro » et son outil de travail

Les « Gnambros », sont des jeunes chargeurs illégaux de « gbaka » et wôrô wôrô(mini cars et taxis en commun Abidjanais). Ces commerciaux  assez spéciaux ont pour mission d’aller à la quête du client moyennant une somme qui est fonction de leur humeur pour le compte des chauffeurs. L’autre particularité  de ces jeunes gens  très souvent surexcités est la violence. Chez eux, le désordre et la barbarie sont des caractéristiques très prononcées . Comme un cancer, ils se sont incrustés, se répandent et portent gravement atteinte au secteur du transport Abidjanais. Installés de façon anarchique dans presque toutes les gares de la capitale économique, ces garçons font la pluie et le beau temps sur leur « désormais » lieu de travail.  le tronçon Saint Jean- 2plateux-Angré de la commune de Cocody reste l’une de leur base sûre.

Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , , ,

BATEAUX -BUS PINASSES QUEL CHOIX?

pinasseDans les transports en commun d’Abidjan, si vous avez la phobie des engins roulant vous pouvez opter pour les bateaux bus ou les pinasses. Les bateaux bus, de la société de transport abidjanais (SOTRA), sont modernes et bénéficient de toutes les commodités : canaux de sauvetage, extincteurs et équipage qualifié. Les pinasses sont gérées par des privés. Elles sont  artisanales, même si depuis des années, elles sont équipées de moteurs.

<

Tagué , , , ,

PRENDRE LE BUS, UN CALVAIRE !

1544346_542845525817230_2394264935373106790_nOn les appelle « Gool » ou « gros porteurs ». Les bus sont également un moyen de transport prisé par les Abidjanais. Près de 900 000 passagers le prennent chaque jour. Un chiffre qui hisse la SOTRA, la Société de transport Abidjanais en tête de liste dans le domaine du transport urbain en Afrique de l’ouest. Les conditions de voyage dans les bus laissent à désirer.

Étudiants, travailleurs, commerçants et autres usagers ne peuvent pourtant pas s’en passer. A l’exemple de ce voyage effectué sur l’une des lignes de bus les plus fréquentées. Embarquons à bord du 81.

<

Tagué , , , ,