Archives de Tag: Abidjan

« Gnambro » fait sa loi à Cocody.

Gnamboro

crédit photo: Rita Dro

Photo3042E001

Un « Gnambro » et son outil de travail

Les « Gnambros », sont des jeunes chargeurs illégaux de « gbaka » et wôrô wôrô(mini cars et taxis en commun Abidjanais). Ces commerciaux  assez spéciaux ont pour mission d’aller à la quête du client moyennant une somme qui est fonction de leur humeur pour le compte des chauffeurs. L’autre particularité  de ces jeunes gens  très souvent surexcités est la violence. Chez eux, le désordre et la barbarie sont des caractéristiques très prononcées . Comme un cancer, ils se sont incrustés, se répandent et portent gravement atteinte au secteur du transport Abidjanais. Installés de façon anarchique dans presque toutes les gares de la capitale économique, ces garçons font la pluie et le beau temps sur leur « désormais » lieu de travail.  le tronçon Saint Jean- 2plateux-Angré de la commune de Cocody reste l’une de leur base sûre.

Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , , ,

Hirondina Médina : le pain-condiment Ivoiro cap-verdien.

HI MEDINA

Voir, rencontrer des Ivoiriennes, des Burkinabés vendeuses de “pain-condiment”, sandwich africain c’est commun. Quand Une femme de couleur, une cap-verdienne, s’y met  ça intrigue et attise ma curiosité. Mon instinct de journaliste se mêle  à un fort sentiment de fierté. L’envie de publier un article sur cette dame me hante. Voici l’histoire de ma « superwomen »,Hirondina Médina.

Lire la suite

Tagué , , , , ,

Les sans abris de la SOTRA

Selon Wikipédia, sur 1050 points d’arrêts que comptent la société des transports  Abidjanais (SOTRA) moins du tiers est abrité. Les usagers sont sujets dans cette saison de pluie à de nombreux désagréments. Les gares de bus d’Abobo, Cocody et Treichville,  mes lieux d’enquête ce jeudi 17 Juillet 2014.

Lire la suite

Tagué , , , ,

Etre une Monique, être l’autre

EbintoJ’ai lu les frasques d’Ebinto en classe de cinquième ou quatrième. Mes souvenirs ne sont pas exacts. J’avoue l’avoir lu par obligation et devoir. Aujourd’hui, libre de toutes contraintes, je récidive. Mais ce coup-ci, pour ma propre culture. Quel narrateur ! Quel descripteur ! Quel talent ! Quelle plume! Je suis encore toute retournée. Franchement l’auteur n’a pas à rougir devant Guy de Maupassant, le Dieu de la description. « D’akounougbé « son village natal à Washington, son ascension est méritée. Déterminé dès son jeune âge, Amadou dispose d’une bibliothèque constituée d’une soixantaine d’œuvres. Tout jeune, il a cet amour le pour travail. Il a compris que le travail bien fait paie. Et ce en dépit de sa rencontre avec l’amour et son corollaire de douleurs et de souffrances. Une épreuve mais pas un bémol. Les frasques d’Ebinto, une encyclopédie, un guide pour l’écriture, la description. Le tout assorti à une bonne dose d’émotion. De quoi à arracher une larme même à un Diable. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

Yoyo : meilleure tisseuse du marché belle ville – Treichville

DSCF6500Un rouleau de fil, une paire de ciseau et un doigté. Celui de Yolande Yao. Tisseuse-tresseuse, business women avertie avec une petite armée d’apprenties sous sa coupole. Tresse, coupe simple ou encore coiffure extravagante ont désormais leur dompteuse au marché de Treichville. Les jours ouvrables moins. Les jours fériés et samedis plus. Le flux des clientes de “yoyo” vacille mais ne stagne pas. Elles sont nombreuses. Adolescentes. Jeunes, adultes et même des doyennes . Toutes convoitent “yoyo” qu’elles ont même rebaptisé la « Franck Provost » ivoirienne.

Lire la suite

Tagué , , , ,

Chronique : J’ai lu « La vie comme elle va »

COUV LIVRE ISRAEL YOROBA MODIFS DU 060813La vie comme elle va, c ‘est 34 reportages  , 34 histoires  , 34 témoignages . Tous alléchants les uns à la suite des autres. ils sont écrits dans un style fluide, aéré. Une véritable bouffée d’air frais. les phrases sont courtes et très expressives.

Pur cours pratique de journalisme, les chapeaux sont revisités. Ils répondent certes aux 5 questions essentielles( Où, Quand, Qui, Quoi, Pourquoi) mais avec tacts. Une marque « GUEBO » qui le singularise. Lire la suite

Tagué , , , ,

Les 12 et 13 septembre : journées portes ouvertes à l’Atlantique Internationale Business School(AIBS)

 

JPO_ABIS

les 12 et 13 septembre 2014, 2 dates décrétées journées  portes ouvertes à l’Atlantique Internationale Business School (AIBS).

Journées aucours desquelles les 500 visiteurs +( vous : élèves, étudiants, sans emploi, professionnels…) serez entretenus sur les offres de formation , les innovations et les partenaires de l’AIBS.

Aussi des conférences pratiques et des ateliers de formation sont  au menu. Deux thèmes seront décortiqués par des personnalités. “entrepreneuriat une opportunité pour une insertion professionnelle réussie” pour le vendredi. Présentataion : Nicolas Kouakou , Malan N’Dri.

Le lendemain, le professeur Zapka Kobénan prendra le rélais. L’ancien ministre de l’enseignement Technique se prononcera sur: ”l’alternance : un système de formation pour une insertion professionnelle réussie ?”. A cette occasion certains participants pourraient gagner des bourses d’études.

L’AIBS est situé à Cocody Danga.

Contacts :

+225 22 44 50 49 / +225 22 42 27 27 20

Tagué , , , ,

Fatim Coulibaly. Métier : «  Tantie Bagage » !

Fatim sous le poids des bagagesElles ont entre 10 et 15 ans et déjà travailleuses. Analphabètes, déscolarisées, aussi scolarisées en vacance. Elles viennent d’Abobo, Attécoubé, Koweit, des quartiers populaires peu favorisés d’Abidjan. Adjamé, marché « gouro », marché central, leur point de chute.

«Tantie bagage», leur petit nom, leur phrase d’approche. Coulibaly Fatim, 12 ans. Frèle. Un paquet de sachet plastique dans une main, le foulard- coussinier dans l’autre, le regard est patrouilleur. Fatim est vendeuse. Elle est vigilante et guette toutes les « tanties » qui entrent au marché. La concurrence est rude, des garçonnets ont rejoint la famille des porteuses. Elle propose ses services à une cliente, deux puis c’est la bonne . Dame Grah Madeleine est convaincue par la technique d’approche. Débute alors une longue et fastidieuse course. Lire la suite

Tagué , , , ,