PRÉSIDENTIELLE 2015 : LES CAMPAGNES OFFICIEUSES

12029044_1247024148657186_1884414605_nLe  Code Électoral ivoirien est formel: la campagne pour la présidentielle de 2015 doit débuter le 9 octobre et pas avant. Le candidat fraudeur est passible d’une peine de onze jours à deux mois de prison et/ou d’une amende de 50000 à 360000 francs CFA».

Ça c’est pour la théorie mais dans la pratique la course a déjà commencé. Alassane Ouattara, Kouadio Konan Bertin, Pascal Affi N’Guessan et Charles  Konan Banny multiplient les sorties médiatisées aux airs de campagne électorale et ce bien avant l’ouverture officielle des hostilités.

KKB ou le coup du parrain de manifestation

Le député de Port-Bouet Kouadio Konan Bertin dit KKB était les 29 et 30 août derniers dans les localités de Guibéroua et de Saïoua, les fiefs de l’ex président ivoirien  incarcéré à Laye Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé. Parrain du tournoi de football de ce dernier, le candidat a entrepris des séries de rencontres et de donations avec les communautés de ces villages. Rencontres au cours desquelles des messages d’un  « moi président »   ont été dispensés aux populations de ces localités.   « Chaque fois que je viens ici, c’est pour vous donner un message d’espoir. L’espoir c’est que Blé Goudé reviendra. J’ai donc fait le chemin pour m’assurer que vous allez bien. Dormez bien car Blé Goudé est en bonne santé » a assuré le candidat déclaré à la présidentielle. Il s’en est suivit  un don de sacs de riz, de savons, d’huile et autres denrées alimentaires à la famille du prisonnier Goudé.

L’honorable a en outre exhorté les populations à se mobiliser afin de faire partir Alassane Ouattara du pouvoir de manière démocratique, «Les élections arrivent ! Si vous n’allez pas voter, Ouattara sera président encore. Donc il faut aller voter. Nous on ne sait pas tuer pour avoir le pouvoir. C’est pourquoi je vous demande d’aller voter chers parents » a-t-il exhorté. Kouadio Konan Bertin a promis de régler la question du foncier qui est récurrent en Côte d’Ivoire. KKB s’est également entretenu  avec les étudiants de Saioua. Il leur a demandé d’être déterminé et de faire le bon choix pour la renaissance du système éducatif ivoirien en proie à de nombreuses grèves.

Affi et Banny en mode meeting

Après la région du Bélier, le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a communié avec les populations de la région de l’Indénie-Djuablin. Objectif selon lui: exprimer sa compassion aux populations ivoiriennes qui ont payé un lourd tribut lors de la crise post-électorale.

A la faveur du meeting de clôture, jeudi 27 août dernier à Abengourou, le candidat de gauche a fait un tour d’horizon de l’actualité politique tout en vantant ses mérites au détriment de son principal rival Alassane Ouattara. Pascal Affi N’Guessan le clame haut et fort, il est le candidat idéal pour les Ivoiriens: «Votez Affi pour faire une autre politique en Côte d’Ivoire avec ses 15 chantiers d’espérance. C’est pourquoi j’invite nos amis qui appellent au boycott des élections à se ressaisir. Il faut qu’ils sachent qu’un boycott  ne fera pas sortir Gbagbo de prison. C’est lorsque nous serons au pouvoir que nous obtiendrons sa liberté.».

Le candidat Banny ne déroge pas non plus à la règle.  Plus corsé et engagé que celui d’Affi, son meeting du samedi  5 septembre dernier est la marque d’une campagne engagée.

A Adzopé, le discours du président du CNC  était axé sur des termes plus généralistes comme la liberté, la démocratie, la justice, la fraternité et la sécurité. « La liberté n’est pas négociable, nous devons nous battre  lorsqu’elle est absente pour la ramener » a indiqué le candidat Banny « Je me battrai  pour que la paix soit effective jusqu’à en perdre la vie » à-t-il affirmé.

Face à ces discours de campagne avant l’heure, une autre forme plus officielle qu’officieuse s’offre aux ivoiriens depuis plusieurs mois. Les déplacements présidentiels.

Alassane Ouattara ou le coup des visites d’Etats

Le Président de la République ivoirienne a un pseudonyme : Magellan. Baptisé ainsi par ses compatriotes en raison de ses nombreux voyages  dans  le monde, (125 visites officielles à l’extérieur) le président sortant a entreprit une vaste campagne version visite d’Etat à  l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Discours séducteurs,  dons de toutes natures et promesses  donnent de plus en plus à ses visites des airs de campagne.

A ce jour ce sont pratiquement toutes les localités  Ivoiriennes qui ont été visitées par le président. L’avant  dernière en date Bassam. Après son traditionnel bain de foule et sa marque de révérence aux anciens, le Président s’est adressé à l’auditoire : « Je vois beaucoup de jeunes ce matin. Je connais votre problème. Je sais que vous êtes inquiets et que beaucoup d’entre vous sont même désespérés. Vous pensez qu’il n’y a plus d’avenir à cause de l’état dans lequel se trouve le pays. Mais faites-nous confiance, le RDR va changer les choses. Nous allons faire revivre la Côte d’Ivoire parce-que nous allons vivre ensemble… » A-t-il dit.

A  un mois  des élections, si certains candidats donnent déjà de la voix, d’autres, plus patients, attendent l’ouverture officielle des hostilités dans moins de 10 jours.

 

Publicités
Tagué , , , ,

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :