Le projet « Citizen café  » des blogueurs ivoiriens à l’heure du bilan

SAMSUNG CAMERA PICTURESLa mission est accomplie, place au compte rendu. Les formateurs de l’Association des blogueurs de Côte d’Ivoire (ABCI) cooptés  pour l’exécution du  projet citizen café, un projet citoyen, ont sensibilisé et formé les populations de 3 villes de la Côte d’Ivoire.

Bonoua, Bouaké et Ferkessédougou  sensibilisées et instruites gracieusement  à l’utilisation des TIC. L’enjeu  de ce « café »  est d’inculquer la démocratie à travers  ces nouvelles techniques d’information et de communication. 6 mois après,  les acquis, chiffres  et insuffisances sont abordés lors d’une rencontre dite « afterwork » des blogueurs  ce jeudi 05 mars 2015 à l’espace The Whub.

Les satisfactions

En  24 semaines  ceux sont 82 personnes formées dont 27% de femmes. Des jeunes et adultes des  chefs-lieux des  régions du gbêkê,  du tchologo et de la cité de l’ananas disposent désormais de compte Facebook et twitter pour s’exprimer. Ces chiffres et précisions viennent du responsable éditorial de « citizen café » Donatien Kangah. La mission a été possible grâce à l’implication des blogueurs notamment à leur action bénévole ainsi qu’à la collaboration de 48 organisations répandues à travers ces villes. Un site web, plateforme d’échanges sur les thématiques du moment est désormais actif. L’adresse : www.citizencafé.ci .  Sur cet espace figurent  les comptes rendus et détails de chaque ville formée. « Cet endroit  appartient à tout le monde, vous pouvez aussi bien utiliser les informations et vous exprimer sur le thème du moment  dans la section reporting. Le thème d’actualité se penche sur les cas des enlèvements d’enfants. Toutes propositions, tous liens et articles sont les bienvenues. » Souligne Donatien.

les besoins

Le point financier est également abordé. Le projet citizen café s’élève à 8 millions de fcfa à l’origine. Sur 5 millions reçu d’OSIWA, principal bailleur, la grosse part des dépenses  est affrétée à l’organisation des rencontres et des formations. Ce déficit à un incident sur la phase « open my data » elle n’est pas achevée et reportée en 2016.  L’ABCI,  reste ouverte aux propositions d’experts ainsi qu’aux  apports financiers souligne M. KANGA.

 Cyriac Gbogou président de la dite association(ABCI)  est ce mercredi 11 mars à Dakar pour la présentation  des premiers résultats du projet à OSIWA . Après les échanges et suggestions  la cérémonie s’achève par un concours « instant tweet » remporté par le professeur Antoine Mian, puis  un moment de partage.

Publicités
Tagué , , , ,

Une réflexion sur “ Le projet « Citizen café  » des blogueurs ivoiriens à l’heure du bilan

  1. KOCOGNI dit :

    Merci pour l’article. Moi j’ai beaucoup appris.

    J'aime

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :