Les sans abris de la SOTRA

Selon Wikipédia, sur 1050 points d’arrêts que comptent la société des transports  Abidjanais (SOTRA) moins du tiers est abrité. Les usagers sont sujets dans cette saison de pluie à de nombreux désagréments. Les gares de bus d’Abobo, Cocody et Treichville,  mes lieux d’enquête ce jeudi 17 Juillet 2014.

l’attente fatidique de Meublé

 Abobo Sogéfia au terminus des bus 49, 15 et 08. Cissé Meublé, étudiant en droit, attend le bus dans un kiosque. Il pleut, Cissé protège comme il peut son cartable. Dans cette gare, ce sont 3 lignes, 3 quais pour un seul hangar .Ce dernier a sa toiture poreuse . Une grande ouverture au sommet de l’apatam laisse entrer l’eau de pluie. Les usagers n’ont pas d’autre choix que de s’abriter dans les petits commerces , magasins et boutiques érigés en cette gare. Ce lieu a désormais des allures de mini centre commercial. 14h 30, l’ étudiant invité à une conférence est maintenant en retard et mécontent. « je déteste la SOTRA, elle ne respecte pas ses clients. » scande t il.En route pour Cocody, les nouveaux montés sont aussi mouillés  . La toiture de ces arrêts de bus n’existe que de nom. Ils profitent de la chaleur du bus pour se sécher.

arrèt de bus

SAV Gool – bateau bus : Blanc bonnet, bonnet blanc!

A Cocody, Blockhauss, le décor est le même. Un arrêt sans bus, Longue file d’attente, un abris délabré. Plus loin, la gare lagunaire. Elle est en plein travaux. L’odeur du verni est frais, les ampoules sont remplacées . des pots de fleurs sont posés. Seuls les 5 bancs de cette gare ne bénéficieront pas de ce relooking. Ils sont en bois et ne sont plus tout neufs. Une dizaine de techniciens s’activent. Le joie des usagers sera de courte durée. Ils ne sont pas à l’origine de ce renouvellement. Ce changement est plus tôt en prélude à l’arrivée du président Français en Côte d’ivoire .François Hollande devra effectuer une traversée lacustre en compagnie de son homologue ivoirien le lendemain vendredi. Dommage!

De l’autre côté de la rive, la gare lagunaire de Treichville. Elle est bondée de monde. Les rangs ressemblent à des labyrinthes désormais. la dizaine de banc en ce lieu est occupée. Les usagers attendent également les bateaux bus. Les retards sont traditions .Gagnés par La fatigue et l’impatience plus tard , le désordre et l’incivisme des usagers vient compléter ce tableau déjà sombre de la SOTRA.

Publicités
Tagué , , , ,

2 réflexions sur “Les sans abris de la SOTRA

  1. MN dit :

    Simple et concis. Je suis conquis.

    J'aime

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :